La salle d'attente

Numéro 108 603 707 791 !


Je viens enfin d'avancer d'un petit pas. Combien de fois ai-je fait cela ? Je ne m'en souviens même plus. Cela fait une éternité. Je suis là, faisant la queue, avec des milliers... non, des milliards d'autres personnes. Hommes, femmes, enfants, de tous âges, de toutes ethnies... Tout le monde patiente. L'un derrière l'autre. Avec une discipline remarquable.


Numéro 108 603 707 792 !


Encore un pas. Et ce ne serait pas le dernier. Après tout, j'ai le numéro 108 668 511 788...
Depuis combien de temps suis-je là ? Je crois qu'à mon arrivée, ils en étaient au numéro 108 603 666 128. Je peux faire le calcul... de tête. Après tout, j'ai le temps... Donc, voyons voir...
108 603 707 792 - 108 603 666 128... 41 664 !


Numéro 108 603 707 793 !


Donc, 41 664 personnes sont passées depuis mon arrivée ici... Et le temps qu'il faut pour qu'une personne soit traitée... Je dirais... 1 minute. Environ. Donc... 41 664 minutes... divisé par 60... ça fait 694,4 heures... et le tout divisé par 24.. 28,9 environ.
Donc ça va faire presque un mois que je suis dans cette file d'attente...


Numéro 108 603 707 794 !


Un mois passé ici... Je vais devenir fou. Vous savez ce que c'est d'attendre, non ? Comme dans la salle d'attente de votre médecin. Ou dans la file d'attente à la poste... C'est l'enfer non ? Et bien, au moins, vous, vous aviez de quoi vous divertir en attendant. Smartphone, magazine, ou même discuter avec les autres...


Numéro 108 603 707 795 !


Alors qu'ici, il n'y a rien de tout ça. Aucune télé. Aucun magazine... Et je ne peux même pas tourner la tête ou ouvrir la bouche. Mon corps ne m'obéit plus. Il n'y a que mon esprit, coincé dans ce corps, qui est lui même coincé dans cette file d'attente.


Numéro 108 603 707 796 !


La seule chose que je peux faire, c'est penser... Ah, essayons de voir combien de temps il me reste avant que ce soit mon tour... Mon numéro... Moins le numéro actuel... Hum... Mon Dieu !  64 803 992... Soit, en reprenant les mêmes calculs que tout a l'heure...
Environ 45000 jours...
125 ans...


Putain.


Numéro 108 603 707 797 !


Le pire, c'est que je ne sais pas quoi choisir entre ma situation, et ce qui m'attends... Au fur et a mesure que je m'approche, il fait de plus en plus chaud... J'imagine déjà le pire. Essayons de ne pas y penser et de faire le vide...


-----------------------


Numéro 108 638 411 777 !


Je me suis suffisamment approché pour savoir quel était ma destination. Cette chaleur... ces cris de douleurs.
C’est l'Enfer.
Je suis donc mort.
Les tourments éternels m'attendent. Et je ne peux rien y faire. J'ordonne à mon corps de s'enfuir, mais rien y fait.
Nous marchons tous irrémédiablement vers notre damnation, en file indienne, pas à pas, comme des Lemmings.
Enfin, je suis encore sauf pour quelques années.


-----------------------


Numéro 108 660 741 369 !


Je n'en peux plus. Je n'en peux plus.
Cet ennui est pire que l'enfer.
Je veux que tout ceci aille plus vite. Je préfère encore la damnation éternelle que rester ici plus longtemps.
C'est ici, l'Enfer. Pas ce qui est derrière cette porte.


---------------------


Numéro 108 668 511 787 !


Je suis le prochain...
Cette chaleur... Ces cris à vous glacer le sang...
Je regrette ce que j'ai dit. Je ne veux pas y aller.
Je ne veux pas savoir ce qu'il y a derrière cette porte.
Mon dieu, aie pitié de moi.
Aie pitié !


Numéro 108 668 511 788 !
« Ou...Oui ! C'est moi !Déclinez votre identitéJe m'appelle... Kaleb Musset. Je suis écrivain, et...Kaleb Musset, hein... Numéro 108 668 511 788 ? Il y a un soucis.Un... Un soucis ?  Oui. Ce n'est pas vous qui êtes inscrit sur notre registre. Ça arrive quelques fois, quand deux personnes avec le même nom meurent l'une proche de l'autre. Mais c'est extrêmement rare.Et maintenant ?Toutes nos excuses. Nous allons vous renvoyer.Me renvoyer ? Attendez, je... »


Mon esprit quitte de nouveau quitté mon corps. Pendant qu'il s'envole, je peux apercevoir mon corps, resté la, en tête de la file d'attente. Il se métamorphose. Un autre esprit le rejoint.
Je n'ai pas compris, jusqu'à ce que je me réveille.
Je gis sur le sol. J'ai mal partout. Au-dessus de moi, les secours se félicitent.


 
« Nous l'avons ramené ! Il est vivant !
 
Je... Qu'est-ce qui s'est passé ?

Monsieur, vous avez eu un accident de voiture. Votre cœur avait cessé de battre ! Vous étiez cliniquement mort... C'est un miracle que vous soyez revenu à la vie ! »

À coté de moi est étendu quelqu'un.

 
« ... Par contre, je suis désolé. Mais votre femme vient à l'instant de nous quitter. Nous n'avons rien pu faire. » 

Texte de Kamus

8 commentaires:

  1. Franchement j'ai adoré. Je savais depuis le départ qune fille ue c'était l'Enfer (dans la série Supernatural, l'entrée de l'Enfer est également une file d'attente interminable), mais que ce soit la femme qui soit morte à sa place était inattendu, j'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien prit mon inspiration dans ma série préférée, bien vu ;)

      merci pour ton commentaire !

      Kamus

      Supprimer
  2. Intéressant on s'attend à la file de l'enfer comme dit plus haut, mais cette fin, génial le fait qu'il soit la depuis plus de 125 ans et en fait que ça fait que quelques minutes. Je l'ai carrément pas vu venir. Merci.

    RépondreSupprimer
  3. Elle est excellente, je la place de numéro deux de mes histoires préféré du nécronomorial. Félicitations à l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Sympa ! Je m'attendais pas à la chute (et bravo pour les calculs x))

    RépondreSupprimer
  5. Alors là j'ai adoré pendant toute l'histoire je me dit, "bon ok il est dans une salle d'attente d'hôpital, et ensuite finalement il va mourir à la fin c'est du vu et revu" puis finalement c'était pas ça du tout, là c'est la meilleure histoire que j'ai pu lire, félicitations à l'auteur et si ça viens de supernatural il y a un nouveau fan de cette série grâce à cette histoire.

    RépondreSupprimer